Author Archive Michel DURIEUX

Coronavirus… Protégez-vous

Informations publiées le 8 juillet 2020  

– Point sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine au 8 juillet 2020 => voir la page

Informations publiées le 3 juillet 2020  

– Point sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine au 3 juillet 2020 => voir la page

Informations publiées le 26 Juin 2020  

– Point sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine au 26 juin 2020 => voir la page

Informations publiées le 19 Juin 2020  

– Point sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine au 19 juin 2020 => voir la page

Informations publiées le 12 Juin 2020  

– Point sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine au 8 juin 2020 => voir la page

Informations publiées le 9 Juin 2020  

– Application StopCovid pour smartphone… pour en savoir plus => voir la page

– Une prise en charge à 100 % pour les tests de dépistage du Covid-19 => voir la page

– Point sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine au 8 juin 2020 => voir la page

Informations publiées le 2 Juin 2020  

Point sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine au 2 juin 2020 => voir la page

Informations publiées le 29 mai 2020  

Point sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine au 28 mai 2020 => voir la page

Informations publiées le 13 mai 2020  

Attestation déplacement plus de 100 km => voir la page 

Agence de Biomédecine : Point de situation au 12 Mai 2020 sur l’activité de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus durant l’épidémie de COVID 19 => voir la page

Situation de l’épidémie de COVID-19 en France au 11 mai 2020 chez les malades inscrits sur liste d’attente de greffe d’organe ou greffés => télécharger le fichier pdf
(sources : Agence de Biomédecine)

Les communiqués de l’ARS Nouvelle Aquitaine => voir la page

Informations publiées le 10 mai 2020

Cartes et données nationales => voir la page

Les informations essentielles du plan de déconfinement => voir la page 

Informations publiées le 1er mai 2020

Point de situation épidémie Covid 19 – Nouvelle Aquitaine => voir la page

Bordeaux Métropole : les premiers envois de masques => voir l’article de Sud Ouest 

Plan de déconfinement progressif à partir du 11 mai 2020 => Voir l’article sur la page de Services Publics.gouv

Informations publiées le 28 avril 2020

Agence de Biomédecine : Point de situation au 28 avril 2020 Activité de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus durant l’épidémie de COVID 19 => voir la page 

Informations publiées le 27 avril 2020

Communiqué de France Assos Santé : Prenons en main notre destin collectif => voir la page

Informations publiées le 21 avril 2020

L’heure n’est pas au déconfinement mais elle l’est à sa préparation dans un cadre qui associe éclairage scientifique et débat démocratique. Tel est l’Avis commun des CRSA Nouvelle-Aquitaine, Pays de la Loire et Bretagne => voir la page

Communiqué de presse de l’Agence de Biomédecine : Point de situation au 21 avril 2020 relatif à l’activité de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus durant l’épidémie de COVID 19. => voir la page

Informations publiées le 14 avril 2020

Communiqué de presse de l’Agence de Biomédecine : Point de situation au 14 avril 2020 relatif à l’activité de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus durant l’épidémie de COVID 19. => voir la page

Informations publiées le 10 avril 2020

Questionnaire Coronavirus et transplantés hépatiques => voir la page

Communiqué de Presse de France Assos Santé Aquitaine : préparation du déconfinement : agir sans précipitation. => voir la page

Informations publiées le 7 avril 2020

Communiqué de l’agence de Biomédecine en date du 7 avril 2020 et relatif à l’activité de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus durant l’épidémie de COVID 19 => voir la page

Communiqué de presse de l’ARS Nouvelle Aquitaine : – Coronavirus : point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 06/04/2020 => voir la page

Informations publiées le 6 avril 2020

Vous pouvez désormais remplir votre attestation de déplacement sur votre smartphone
=> voir la page

Informations publiées le 4 avril 2020

Coronavirus : l’hémoglobine du « ver marin » pourrait sauver des vies => voir l’article

Pratiquez une activité physique => voir l’article

consultez les sites officiels pour vous renseigner :

Informations publiées le 28 mars 2020

Amathso à mis en ligne un mur d’expression libre pour permettre à ses adhérent(e)s de donner de leur nouvelles. Que ceux qui rencontrent des difficultés durant cette période de confinement n’hésitent surtout pas à contacter par téléphone ou par courriel les membres du bureau. => voir la « boite à coucou »

Recommandation de l’agence de biomédecine concernant l’activité de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus durant l’épidémie du coronavirus => voir la page

Un soutien psychologique Covid-19 national et en Nouvelle-Aquitaine => voir la page

Informations publiées le 24 mars 2020

L’état d’urgence a été publié au journal officiel de ce jour. Il permet de mettre en place des mesures exceptionnelles pour faire face à l’épidémie de covid-19  et devrait durer deux mois, pouvant être écourté ou prolongé.

Retrouvez ci-dessous les textes législatifs et réglementaires relatifs à cet état d’urgence. 

LOI n° 2020-290 du 23 mars 2020 Etat d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19 

Décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Arrêté du 23 mars 2020 prescrivant les mesures d’organisation et de fonctionnement du système de santé nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Information publiée le 22 mars 2020

Lire les communiqués de presse journaliers publiés par l’ARS Nouvelle Aquitaine : voir la page

Informations publiées le 18 mars 2020

  • Lire le communiqué de France Assos Santé Nouvelle Aquitaine : Voir la page
  • Attentions aux rumeurs les plus farfelues : Voir l’article de France Inter consacré à une intox qui circule sur Internet => voir la page
  • consultez les sites officiels pour vous renseigner :

Protégez-vous – restez chez vous !

Info CHU Bordeaux : Pour infos, le CHU de Bordeaux favorisera au maximum les consultations téléphoniques lorsque la situation le permet. Chaque patient sera contacté individuellement pour l’informer si cette consultation téléphoniques est possible. La situation sera appréciée semaines après semaines.

Informations publiées le 17 mars 2020

MESURES DE CONFINEMENT

Les mesures indispensables de confinement à domicile ont été prises par les pouvoirs publics et il est primordiale que chacun s’y conforme.

Nous ne le dirons jamais assez
« Protégez-vous et protégez les autres ».

Le décret du 16 mars 2020 réglemente les déplacements autorisés et les seules dérogations possibles doivent faire l’objet d’une attestation pour les cas suivants :

  • déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées
    sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
  • déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés (liste sur gouvernement.fr) ;
  • déplacements pour motif de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes
    vulnérables ou la garde d’enfants ;
  • déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.

Les attestations obligatoires sont téléchargeables ont sur papier libre

MESURES POUR LE RENOUVELLEMENT DE TRAITEMENT

L’article 6 de l’arrêté du 14 mars 2020 prévoit que si votre consultation de suivi n’a pas pu se tenir et que vous n’avez de nouvelle prescription de votre traitement, le pharmacien pourra toute de même vous renouveler votre ordonnance jusqu’au 31 Mai 2020.

Article 6 : Le pharmacien en informe le médecin. Sont exclus du champ d’application du présent article les médicaments stupéfiants ou auxquels la réglementation des stupéfiants est appliquée en tout ou partie conformément à l’arrêté du 5 février 2008 susvisé. Les médicaments dispensés en application des dispositions du présent article sont pris en charge par les organismes d’assurance maladie, dans les conditions du droit commun, sous réserve que ces médicaments soient inscrits sur la liste des spécialités remboursables prévue au premier alinéa de l’article L. 162-17 du code de la sécurité sociale.

MD le 17/03/2020

Information publiée le 13 mars 2020

Les patients transplantés d’organe prenant un traitement immunosuppresseur ont une susceptibilité accrue aux infections virales. PROTÉGEZ-VOUS.

En aucun cas ne modifiez vos traitements, au moindre doute, contactez votre médecin.

Pour toute information fiable, consultez les sites Internet de :

L’ARS Nouvelle Aquitaine : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/coronavirus-actualite-et-conduite-tenir

Du ministère de la santé à partir de cette page => htttps://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Lire le communiqué de la société francophone de transplantation => télécharger

Information publiée le 1er mars 2020

En cette période troublée par l’épidémie liée au « Coronavirus », il nous faut raison garder et ne pas céder à une panique qui pourrait être plus lourde de conséquences que le virus lui-même.

En tant que greffé(e)s traité(e)s sous immunosuppresseurs, nous devons toutefois redoubler de précautions et nous conformer aux consignes et recommandations médicales.

ATTENTION aux rumeurs, fausses informations ou autres remèdes farfelus. Ne consultez que des sources fiables et en tout état de cause ne faites rien sans un avis des médecins qui vous suivent.

L’ARS Nouvelle Aquitaine et le ministère de la santé, mettent en ligne sur Internet des liens qui vous permettront de trouver toutes les réponses fiables à vos légitimes questions.

https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/coronavirus-actualite-et-conduite-tenir

Protégez-vous

Pour une information officielle, vous  pouvez  consulter les vidéos des « points presse » journaliers du ministère de la santé à partir de cette page => Points de situation coronavirus Covid-19

Mis en ligne 01/03/2020
MD

semaine du dépistage de l’hépatite C

Du 06 au 10 juillet ce sera la semaine de dépistage hépatite C
et cela se déroulera au  CEID Planterose
16 rue de Planterose 33800 BORDEAUX
téléphone: 05 56 91 07 23

Le Dépistage C’est Toujours une Bonne nouvelle!!!

 

https://www.addictoclic.com/structure/gironde/ceid-bordeaux-centre-planterose

  • C.E.I.D Enipse Prévention Santé
  • Collectif Sida 33
  • AIDES Gironde
  • C.A.C.I.S Département de la Gironde
  • Fédération Addiction
  • SOS Hépatites
  • COREVIH Girofard Bordeaux
  • La CASE Corevih Nouvelle-Aquitaine

 

mis en ligne le 02/07/2020
MD

Segur de la Santé : communiqué de Presse de France Assos Santé Aquitaine

COMMUNIQUE DE PRESSE

Ségur de la Santé en Nouvelle-Aquitaine :
Les Associations d’Usagers sont forces de propositions, mais émettent des réserves sur le calendrier imposé.

Fruit d’une consultation inter-associative engagée depuis le 2 juin, France Assos Santé Nouvelle-Aquitaine vient de remettre sa contribution collective à l’Agence Régionale de Santé, représentant les 135 associations agréées en santé et de milliers de représentants des usagers siégeant à tous niveaux et au sein de toutes instances. Elle dresse une liste de plus de 50 propositions d’action concrètes soumises aux pouvoirs publics en faveur des différents piliers constituant le Ségur de la Santé.

Une démarche fidèle au rôle proactif de France Assos Santé tel que défini par la loi au sein du Code de la Santé Publique. En national, France Assos Santé est chargé de remettre au Ministère des Solidarités et de la Santé la synthèse de l’ensemble des contributions issues du réseau associatif et des délégations régionales. En Nouvelle-Aquitaine, les propositions émises par notre réseau associatif mettent l’accent sur les objectifs suivants :

Accentuons le processus démocratique du système de santé ! Celui-ci a été mis à mal par la crise du Covid19. Mais ce disfonctionnement possède des racines plus anciennes. Depuis la loi Kouchner de 2002, peu de progrès en la matière. La démocratie en santé, pourtant appelée à être promue par des orateurs habituellement influents au niveau national, n’est que peu, voire pas mobilisée dans la prise de décision. Nous appelons à inverser le mode de décision actuel, en permettant que le processus démocratique s’impose au monde administratif, non l’inverse tel qu’il est aujourd’hui. Pour y parvenir, l’appel aux représentants des usagers, bénévoles formés et aux patients ressources devra infuser progressivement l’ensemble des organisations et instances de la Région.

A ce jour, nous déplorons, malgré nos sollicitations, l’indifférence affichée à ce sujet par le Conseil Régional, les Espaces de Réflexion Ethique de Nouvelle-Aquitaine, les Communautés Professionnelles de Territoires de Santé (CPTS) et les organisations représentatives des médecins mais tenons à saluer les progrès en cours réalisés par les services de l’Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine.

Améliorons l’accès aux soins pour toutes et tous, sur l’ensemble du territoire. L’organisation de notre système de santé est ancienne. Elle est construite sur un modèle d’après-guerre qui ne connaissait pas les contraintes démographiques et épidémiologiques qui nous touchent aujourd’hui, de façon chronique ou aigue. Il faut accepter de se moderniser, de s’adapter et de sortir des dogmes et guerres de clochers entre ville et hôpital, libéral et salariat, sanitaire et médico-social. Pour cela, osons fusionner les organisations et unifier leur financement, en permettant à chacune de coopérer avec son voisin, encore perçu aujourd’hui comme un potentiel rival.

Osons également moderniser la santé de ville et hospitalière en supprimant progressivement son modèle tayloriste et productiviste (T2A, paiement à l’acte) et en lui proposant un modèle économique basé sur la qualité, la pertinence et les parcours de santé.

Investissons massivement dans la prévention et la promotion de la santé. Face à l’impact de la transition épidémiologique et démographique et à l’accélération des inégalités sociales creusant le sillon de la précarité et de l’isolement social, il est plus que nécessaire que les différents acteurs de l’état engagent une coopération et une harmonisation de leurs actions. Le tout curatif d’aujourd’hui est un modèle qui fonctionne par réaction, non par anticipation. Il n’est plus efficient, la crise du Covid l’a démontré, sachons en tirer les leçons.

L’approche territoriale et en proximité, depuis longtemps appelée de nos vœux, est enfin affichée comme une ambition de cette réforme. La décentralisation et la sortie de l’approche jacobine de l’ensemble du système de santé devra pouvoir s’opérer rapidement, qu’il s’agisse des collectivités ou agences d’état, mais aussi des opérateurs. Parallèlement à ce rapprochement des territoires de santé de la part de l’Agence Régionale de Santé, la simplification de la lisibilité et l’harmonisation des pratiques est une priorité. Nous ne pouvons continuer à accepter que les Conseils Départementaux fixent de façon arbitraire et injuste les montants d’aides prescrits aux personnes âgées et en situation de handicap. Un tarif national devra leur être imposé, dont le montant horaire devra être supérieur au cout réel de revient (24,24€ / heure).

Nous sommes attachés à ce que le monde de la santé demeure un bien public. A ce titre, nous sommes inquiets et serons particulièrement vigilants à sa protection face au spéculateur qui y prend de plus en plus de place. Si l’investissement dans ce secteur doit être encouragé, la spéculation doit être maitrisée et l’enrichissement privé encadré, particulièrement lorsque les sources de financements sont initialement destinées à soigner ou accompagner des publics fragiles.

Bien que notre Union propose aujourd’hui les solutions qu’elle envisage pour améliorer le Système de Santé, elle tient à manifester son désaccord avec les modalités imposées par le gouvernement pour ce Ségur. Les contraintes de temps sont ainsi loin de permettre un réel échange et débat démocratique, tenant compte de l’ensemble des propositions issues des différents acteurs. Qu’il s’agisse de l’organisation nationale ou régionale, ce Ségur de la Santé ne laisse que peu de place au débat et aux arguments étayés lors des réunions ou consultations lancées. Nous appelons à la plus grande vigilance concernant les conclusions qui pourraient en être tirées et leur représentativité.

L’intégralité de nos propositions sur le ségur en ligne : https://nouvelle-aquitaine.france-assos-sante.org/2020/06/18/segur-de-la-sante-nos-propositions-interassociatives-representatives-des-usagers/

Télechargez le CP en PDF: https://nouvelle-aquitaine.france-assos-sante.org/2020/06/19/communique-segur-de-la-sante-en-nouvelle-aquitaine/

CONTACT PRESSE

Géraldine Goulinet-Fité, Chargée de Mission France Assos Santé Nouvelle-Aquitaine

Tél. : 06 63 31 90 25 «ggoulinet-fite@france-assos-sante.org

Sources : France Assos Santé Aquitaine
mis en ligne le 21/06/2020
md

Voir ci-dessous la composition de l’URASS :

22 JUIN : Journée nationale du don d’organes et tissus

Cette année 2020 correspond à la 20ème édition de la journée nationale de réflexion sur le don d’organes, la greffe et la reconnaissance à nos donneurs et à leurs famille.

La thématique lancée par L’Agence de la Biomédecine pour cette année 2020 :

« Don d’organes et de tissus, un lien qui nous unit tous. »

Téléchargez le dossier de presse de l’agence de Biomédecine
Dossier de presse au format pdf

Relayez ces informations autour de vous et sur vos réseaux sociaux

Sources  :

Fédération TRANSHEPATE
Agence de Biomédecine
Mis en ligne le 18 juin 2020
MD

Enquête usagers sur la COVID-19

Face à l’épidémie de COVID-19, France Assos Santé Nouvelle-Aquitaine et Handi-voice s’associent à l’ARS Nouvelle-Aquitaine afin d’interroger et de recueillir directement le ressenti des usagers. Cette enquête destiné à tout public a pour objectif de comprendre les difficultés auxquelles les usagers font face et d’y apporter une réponse adaptée.

Pour participer et apporter votre contribution, vous pouvez faire part de votre avis jusqu’au 30 juin 2020 en remplissant l’enquête via le lien suivant : 

=> ACCÉDEZ AU FORMULAIRE

Le remplissage de cette enquête est anonyme et ne vous prendra que quelques minutes. Merci de votre contribution.

Source France Assos Santé Aquitaine
Mis en ligne le 12/06/2020
MD

12 Juin : journée internationale de la NASH

Vendredi 12 JUIN, c’est la journée internationale de la Stéatose Hépatique Non Alcoolique  : LA NASH

Cette maladie appelée également maladie du soda ou du foie gras est en très forte croissance et devient un véritable fléau au niveau mondial. Diabète, surpoids, sédentarité, « mal bouffe » en sont les principales causes.

Maladie insidieuse s’il en est, la NASH se développe sans bruit et sans signes particuliers pendant des mois, des années. Lorsque les premiers symptômes apparaissent la maladie est déjà bien avancée et une cirrhose hépatique s’est installée. La transplantation hépatique devient alors la seule chance de survie.

Le dépistage précoce est toutefois possible et recommandé : prises de sang, le fibroscan (examen totalement indolore qui mesure l’élasticité du foie) ou encore la biopsie du foie permettent de diagnostiquer et d’empêcher la progression de la maladie en engageant des changements de comportements alimentaires, l’exercice physique.

Compte tenu de la forte croissance de cette maladie, nous devons tous nous mobiliser pour mener des actions de prévention et d’information partout autour de nous. A cet effet, vous pouvez retrouver la documentation utile sur la page documentation de notre site Internet

Voir ci-dessous la vidéo réalisée en septembre 2019 à l’hôpital Haut Lévêque à Pessac (CHU de Bordeaux)

Mis en ligne le 11/06/2020
MD

 

Abonnement à la Newletter de la fédération TRANSHEPATE

La fédération TRANSHEPATE à laquelle notre association AMATHSO est affiliée a mis en place cette année une « Newletter ». Celle-ci viendra en complément aux supports d’information proposés par la fédération et notamment la revue «  HEPAT-INFOS »

En 2020, les parutions de la revue passeront de quatre numéros à deux numéros mais passeront également d’un 15 pages à un bulletin de 32 pages. Pour rappel, le montant annuel de l’abonnement est de 15 € par an à régler en même temps que la cotisation.

Pour ceux qui souhaitent s’abonner gratuitement à la newletter de la fédération TRANSHEPATE, remplissez le formulaire d’abonnement à l’adresse suivante :

https://www.amathso.org/abonnement-newletter-transhepate/

Source : Fédération TRANSHEPATE
Mis en ligne le 09/06/2020
MD

Application StopCovid pour smartphone… pour en savoir plus

L’application pour smartphone StopCovid vise à briser les chaînes de contamination du Covid-19. Elle peut être installée depuis le 2 juin 2020.

Quel est l’objectif de cette application StopCovid ? Est-elle obligatoire ? Comment fonctionne-t-elle ? Quelles données seront transmises ? Que faire en cas de contact avec une personne testée positive ? Quelle sécurité ?

Autant de questions que l’on peut se poser. Faites-vous votre idée en consultant la page de Service-public.fr qui fait le point sur cette question à l’adresse suivante :

Service-public.fr/stopcovid

Source : service-public.FR
Mis en ligne le 09/06/2020
MD

Une prise en charge à 100 % pour les tests de dépistage du Covid-19

Les tests sérologiques peuvent être pris en charge à 100% pour les personnes vulnérables. Qui peut se faire dépister et où ? Quelle est la prise en charge ? Comment sont transmis les résultats ? vous pouvez trouver toutes les réponses à ces questions sur le site  service-public.fr  à l’adresse suivante :

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14068

Source : service-public.FR
Mis en ligne le 09/06/2020
MD

Avec le déconfinement prenez soin de vous… consultez votre médecin traitant

Pendant le confinement, un grand nombre de personnes n’ont pas consulté leur médecin traitant. Peur de déranger durant une période tendue pour ceux-ci, crainte d’attraper le virus. De petits troubles ont pu s’installer sans être pris au sérieux et cela peut avoir de lourdes conséquences.

Aussi, la CNAM nous a indiqué que l’Assurance Maladie allait adresser un courrier à tous les assurés en ALD  pour les inviter à prendre contact avec leur médecin traitant afin de bénéficier, pour ceux ne l’aurait pas consulté pendant la période de confinement, d’une consultation longue prise en charge à 100% et sans dépassement autorisé  ,  jusqu’au 30 juin. (Décret no 2020-637)

Les personnes vulnérables au sens du décret du 05 mai 2020 peuvent également bénéficier de cette disposition. Les personnes greffées entrent dans cette catégorie conformément au décret n° 2020-521 du 5 mai 2020 « « Art 1 – 8° : Etre atteint d’une immunodépression congénitale ou acquise… consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques »

Par ailleurs, sachez qu’en tant que « personne à risque », il vous est recommandé de porter un masque de protection à chaque sortie. Vous pouvez vous procurer ces masques chirurgicaux sur prescription de votre médecin, en pharmacie (jusqu’à 10 masques par semaine). Voir la fiche professionnelle du 27 mai 2020 : « Distributions de masques sanitaires par l’Etat en sortie de confinement« .

Sources :

 – Fédération TRANSHEPATE
 – Caisse Nationale d’Assurance Maladie

Mis en ligne le 03 juin 2020
MD