Author Archive Michel DURIEUX

5ème journée mondiale du don de moelle osseuse

MOBILISER VOTRE ENTOURAGE

Il existe en moyenne 1 chance sur 1 million de trouver un donneur de moelle osseuse compatible pour un patient, en dehors de la famille. Tout nouveau donneur inscrit apporte une chance supplémentaire de guérison à un patient.

Il est plus que jamais essentiel que de nouveaux volontaires s’inscrivent sur le registre des donneurs de moelle osseuse. Vous pouvez faire connaître ce don en relayant l’information sur le don de moelle osseuse par mail, sur votre site, blog, réseaux sociaux…

Pour en savoir plus :
téléchargez le dépliant au format pdf :

Source : https://www.dondemoelleosseuse.fr/
mis en ligne le 21/09/2020
MD

 

Communiqué de presse de la préfecture de Gironde

La situation sanitaire relative à l’épidémie de covid s’est considérablement dégradée depuis la rentrée de septembre.

Suite à la déclaration de presse de Fabienne BUCCIO, préfète de la Gironde, des nouvelles mesures destinées à répondre à l’évolution de la situation sanitaire dans la métropole bordelaise et dans le département ont été prises.

Le bureau de l’association se réunira mercredi 16 et un conseil d’administration se tiendra le mercredi 23 pour faire le point sur la tenue (ou report) de notre assemblée générale.

A cet effet, je vous invite à consulter le communiqué de presse de la préfecture. Vos avis et remarques sont les bienvenus alors n’hésitez pas à nous en faire part à l’adresse contact@anathso.org

Lire le communiqué de la préfecture => ICI

COVID-19 : Mise en place d’un plan d’actions pour répondre à l’évolution de la situation
sanitaire en Gironde :> voir le fichier PDF

Mis en ligne le 16/09/20
MD

Enquête étudiante en Pharmacie

Une étudiante en 6ème année de pharmacie à Rennes, prépare actuellement une thèse sur « la prise en charge des patients greffés par le pharmacien d’officine ».

Dans ce cadre, elle réalise une étude sur les patients greffés, et en particulier sur la prise des immunosuppresseurs.

Pour cela elle a sollicité les associations de greffés pour leur demander de soumettre à leurs adhérent(e)s un questionnaire anonyme qui comporte une vingtaine de questions courtes et rapides. (5 à 10 minutes) dans le but d’avoir un maximum de réponses et de rendre cette étude représentative.

Merci d’avance pour votre participation
en répondant à son questionnaire => ICI

Pour plus d’informations, contactez :

Clara LEBRET, étudiante en 6ème année de pharmacie
Astrid BACLE, MCU-PH Pharmacie Clinique
CHU de Rennes et faculté de Pharmacie Rennes 1
https://forms.gle/W3NgaaxDjHAjnc2S8

Source : Fédération TRANSHEPATE
Mis en ligne le 31/08/2020
MD

Contribuez au projet d’établissement CHU de Bordeaux 2021-2025

Dans le cadre de l’élaboration de son futur Projet d’Etablissement 2021-2025, le CHU de Bordeaux, nous demande une implication des associations de patients pour identifier des priorités et des orientations futures en matière de démocratie sanitaire.

A cet effet, et en votre qualité de patient(e) suivi(e) au CHU, nous vous demandons de bien vouloir répondre au questionnaire en ligne proposé par le CHU de Bordeaux :

=> REMPLIR LE FORMULAIRE

Merci de compléter ce formulaire avant la date du 11 septembre 2020.

Sous réserve des conditions sanitaires, un temps d’échanges sur la synthèse des résultats de ces questionnaires avec validation des axes prioritaires du futur Projet d’Etablissement est envisagé pour le 23 septembre.

Merci d’avance pour votre participation

Qualité des masques de protection

Comme de toute évidence, nous n’en n’avons pas fini avec l’usage des masques de protection sanitaire, il est important de veillez à la qualité de ceux-ci pour garantir une parfaite sécurité.

La revue « Que Choisir » propose un tableau récapitulatif afin de nous guider dans nos choix. Certains tissus sont très allergisants et souvent la quantité est privilégiée au détriment de la qualité. Certains on fait de la vente de ce produit une activité fort lucrative… alors restons prudents et faisons les bons choix !

Extrait de la revue « Que Choisir » :

« Confectionner ses masques soi-même, c’est économique, car on peut utiliser des chutes de tissu. La dimension écologique n’est pas en reste : les masques barrières maison sont lavables, ils peuvent servir plusieurs fois, après un passage en machine à 60 °C ou, à défaut, un bon nettoyage à la main. Encore faut-il trouver le bon tissu. Tous ne se valent pas, loin s’en faut. Entre le tissu en maille très extensible et le denim du jean, il y a un monde !

L’étoffe choisie ne doit pas seulement arrêter les gouttelettes susceptibles de véhiculer le virus. Assurer une bonne respirabilité, c’est au moins aussi important pour que le masque soit bien supporté, y compris dans les transports en commun mal ventilés ou pendant les fortes chaleurs. Il faut aussi qu’il soit assez souple pour épouser les contours du visage, et assez lisse pour ne pas irriter la peau. L’équation n’est pas simple ».

Sources :
Revue « QUE CHOISIR »
et Fédération TRANSHEPATE

mis en ligne le 6 août 2020
MD

conclusions du Ségur de la santé

 

 

 

 

 

Pour information, retrouvez les conclusions
du Ségur de la santé en téléchargeant le dossier de presse .

Vous pouvez également retrouver tous les documents et rapports sur le site du ministère des solidarité et de la santé => voir la page

Sources : Ministère
mis en ligne le 30/07/2020
MD

Point d’étape sur les greffes d’organes en 2020

L’analyse faite par le collectif Greffes + , sur le nombre de greffes depuis le début de l’année montre qu’en comparaison avec la même période en 2019 un retard d’environ 1100 greffes,  tous organes confondus et près de 200 greffés hépatiques en moins, selon les chiffres mensuels qui nous sont communiqués par l’agence de la Biomédecine.

En ce qui concerne la situation de l’épidémie de COVID-19 en France au 21 juillet 2020 chez les malades inscrits sur liste d’attente de greffe d’organe et pour les personnes greffées, vous pouvez consulter le bulletin émis le 21 juillet par l’Agence de Biomédecine => ICI

Sources :
     – Agence de Biomédecine
     – Fédération TRANSHEPATE
     –  Collectif Greffe +

mis en ligne le 23/07/2020
MD

Pratique sportive encadrée…

Un groupe de jeunes étudiants lance un projet de création d’une « startup » visant à favoriser l’accessibilité à des activités physiques pour les personnes handicapées ou ayant une maladie chronique.

L’objectif est de permettre, via une plateforme en ligne, la synchronisation d’un coach/club sportif, avec du personnel médical  et bien sûr la personne concernée afin d’adapter la pratique sportive à leur état de santé.

Pour affiner leur projet et recenser les besoins, un questionnaire en ligne vous est proposé afin de recueillir un maximum d’avis.

Que vous soyez, patient, personnel médical, coach sportif ou simplement une personne désireuse de pratiquer une activité sportive, merci de faire un bon accueil à cette initiative en répondant au petit questionnaire (anonyme et sans engagement) en ligne correspondant à votre situation :

     – Personnes atteintes de handicap ou d’une maladie chronique => répondre au questionnaire

     – Coach sportifs ainsi que le corps médical => répondre au questionnaire

     – Toute personne en général => répondre au questionnaire

Pour tout renseignement complémentaire, merci de joindre :

Jean-Baptiste STRASEELE
CO-fondateur de WELL’ UP
Business Student
Jb.straseele@well-up.fr

Mis en ligne le 23/07/2020
MD

Redoublons de vigilance face à l’épidémie de covid-19

ATTENTION ! Le nombre de foyers d’infection (clusters) au covid-19 progresse dans notre région de nouvelle Aquitaine. 

Le coronavirus nous concerne tous, même en vacances, nous devons rester extrêmement vigilants !

De plus en plus de cas groupés sont identifiés en Nouvelle-Aquitaine par l’ARS et Santé publique France. A l’origine de ces clusters recensés ces dernières semaines : un défaut de vigilance très souvent constaté. Plus inquiétant encore, des comportements délibérément risqués : un retour de voyage en zone « à risque » avec des symptômes et sans contrôle, un événement ou un séjour maintenu malgré un test Covid positif, une soirée sans aucune mesure barrière… et la chaîne de contamination commence.

Nous vous invitons à consulter le communiqué de l’ARS Nouvelle Aquitaine en date du 21 juillet => ICI

Par ailleurs, L’ARS Nouvelle-Aquitaine lance des opérations de dépistage gratuit (pris en charge à 100% par l’Assurance maladie) pour faciliter l’accès aux tests et casser les chaines de transmission du virus dans la région.Consultez les dates et lieux  de ces opérations de dépistage => ICI

Protégez-vous et protégez les autres
 portez un masque et respectez scrupuleusement les gestes barrières.

Un bel été à toutes et tous 

sources : ARS Nouvelle Aquitaine
mis en ligne le 22/07/2020
MD

Epidémie de COVID : Redoublons de précautions et de vigilance…

Dans son communiqué du 10 juillet, l’ARS Nouvelle Aquitaine, nous indique que les indicateurs de présence du virus sont moins favorables, l’ARS Nouvelle-Aquitaine rappelle qu’il ne faut pas baisser la garde face au Covid-19 cet été !

Depuis plusieurs semaines, le Covid-19 circulait à bas bruit dans la région Nouvelle-Aquitaine. Les indicateurs de surveillance suivis quotidiennement au niveau régional étaient relativement stables, présentaient une activité sanitaire faible et aucun cluster n’était identifié dans la région.

Depuis début juillet, des frémissements au niveau des indicateurs sont observés : le nombre de cas testés positif au Covid-19 est passé de 47 (du 24 au 30 juin) à 82 cas (du 1er au 7 juillet), l’activité « consultation Covid19 » de SOS Médecins de 1 à 3% et 7 clusters (non familiaux) ont été identifiés dans plusieurs départements de la Nouvelle-Aquitaine, dont 3 en Gironde. Relâchement des comportements, regroupements entre amis, réunions familiales et festives, augmentation de la population liée aux vacances dans la région sont autant de facteurs de risque de reprise…

Dans ce contexte et à la veille d’un week-end prolongé et de départs en vacances, l’ARS en appelle donc à la prudence de chacun et au maintien strict des gestes barrières afin de contenir le virus durant la période estivale.

Elle rappelle l’importance du respect des gestes barrières durant l’été et les vacances :

Porter le masque dans les lieux publics, transports en commun, commerces, restaurants, festivités, aéroport, gare… et dès que la distanciation sociale n’est pas possible,

  • Se laver les mains régulièrement,
  • Eviter les poignées de mains et embrassades,
  • Respecter une distance d’1 mètre (surtout avec les personnes à risque).

En cas de symptômes (fièvre, toux, nez qui coule, fatigue intense, perte de goût et odorat, difficultés respiratoires, diarrhées) :

  • Rester à domicile, éviter les contacts, appeler son médecin traitant ou un médecin à proximité (coordonnées sur sante.fr) avant de se rendre à son cabinet ;
  • Appeler le SAMU (15) en cas d’aggravation des symptômes avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement ou envoyer un message au numéro d’urgence pour les sourds et malentendants (114). Ne pas se rendre directement aux urgences ou chez le médecin.

Compte-tenu de la période estivale et de l’afflux touristique dans notre région, l’ARS a souhaité renforcer le dispositif du 15 par des médecins régulateurs qui, en lien avec la CPAM, facilitent  l’accès à une consultation ou une téléconsultation médicale.

L’ARS invite également à se faire tester gratuitement dans l’une des opérations de dépistage gratuit organisées dans la région et à télécharger l’application Stop-Covid (anonyme et gratuite).

L’ARS reste donc fortement mobilisé dans sa veille et son action pour casser les chaînes de transmissions (gestion des clusters et opérations de dépistage gratuit).

Pour encourager tous les partenaires (mairies, pharmacies, offices du tourisme, commerces, restaurants, hôtellerie, camping…) à relayer la nécessité de maintenir les gestes barrières en période estivale, l’ARS propose une campagne de communication au ton décalé en téléchargement sur son site. Des informations seront également diffusées dans les aéroports et les gares.

Un seul mot d’ordre : restons collectivement vigilants pour éviter un rebond épidémique cet été et protéger ainsi les plus fragiles.

Retrouvez le communiqué et le point de situation sur le site de l’ARS

Sources : ARS Nouvelle Aquitaine
Mis en ligne le ligne le 15 juillet 2020
MD