Author Archive Michel DURIEUX

Attestation de déplacement

Vous pouvez désormais remplir votre attestation de déplacement dérogatoire sur votre smartphone et l’enregistrée sur votre téléphone pour vos déplacements qui, rappelons-le, doivent être exceptionnels, courts, et de proximité.

https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-covid-19/

Enregistrez cette page Internet sur votre téléphone et vous pourrez ainsi remplir le formulaire et télécharger un fichier au format pdf contenant un QR Code, (code-barres graphique ) permettant de lire les informations portées dans votre attestation au moment de leur saisie. Il peut être déchiffré à l’aide de tout type de lecteur de QR code générique dont dispose les forces de l’ordre.

Soyez prudent, protégez-vous, protégez-les autres !

Mis en ligne le 06/04/2020
MD

Coronavirus… Protégez-vous

Informations publiées le 7 avril 2020

Communiqué de l’agence de Biomédecine en date du 7 avril 2020 et relatif à l’activité de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus durant l’épidémie de COVID 19 => voir la page

Communiqué de presse de l’ARS Nouvelle Aquitaine : – Coronavirus : point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 06/04/2020 => voir la page

Informations publiées le 6 avril 2020

Vous pouvez désormais remplir votre attestation de déplacement sur votre smartphone
=> voir la page

Informations publiées le 4 avril 2020

Coronavirus : l’hémoglobine du « ver marin » pourrait sauver des vies => voir l’article

Pratiquez une activité physique => voir l’article

consultez les sites officiels pour vous renseigner :

Informations publiées le 28 mars 2020

Amathso à mis en ligne un mur d’expression libre pour permettre à ses adhérent(e)s de donner de leur nouvelles. Que ceux qui rencontrent des difficultés durant cette période de confinement n’hésitent surtout pas à contacter par téléphone ou par courriel les membres du bureau. => voir la « boite à coucou »

Recommandation de l’agence de biomédecine concernant l’activité de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus durant l’épidémie du coronavirus => voir la page

Un soutien psychologique Covid-19 national et en Nouvelle-Aquitaine => voir la page

Informations publiées le 24 mars 2020

L’état d’urgence a été publié au journal officiel de ce jour. Il permet de mettre en place des mesures exceptionnelles pour faire face à l’épidémie de covid-19  et devrait durer deux mois, pouvant être écourté ou prolongé.

Retrouvez ci-dessous les textes législatifs et réglementaires relatifs à cet état d’urgence. 

LOI n° 2020-290 du 23 mars 2020 Etat d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19 

Décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Arrêté du 23 mars 2020 prescrivant les mesures d’organisation et de fonctionnement du système de santé nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Information publiée le 22 mars 2020

Lire les communiqués de presse journaliers publiés par l’ARS Nouvelle Aquitaine : voir la page

Informations publiées le 18 mars 2020

  • Lire le communiqué de France Assos Santé Nouvelle Aquitaine : Voir la page
  • Attentions aux rumeurs les plus farfelues : Voir l’article de France Inter consacré à une intox qui circule sur Internet => voir la page
  • consultez les sites officiels pour vous renseigner :

Protégez-vous – restez chez vous !

Info CHU Bordeaux : Pour infos, le CHU de Bordeaux favorisera au maximum les consultations téléphoniques lorsque la situation le permet. Chaque patient sera contacté individuellement pour l’informer si cette consultation téléphoniques est possible. La situation sera appréciée semaines après semaines.

Informations publiées le 17 mars 2020

MESURES DE CONFINEMENT

Les mesures indispensables de confinement à domicile ont été prises par les pouvoirs publics et il est primordiale que chacun s’y conforme.

Nous ne le dirons jamais assez
« Protégez-vous et protégez les autres ».

Le décret du 16 mars 2020 réglemente les déplacements autorisés et les seules dérogations possibles doivent faire l’objet d’une attestation pour les cas suivants :

  • déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées
    sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
  • déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés (liste sur gouvernement.fr) ;
  • déplacements pour motif de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes
    vulnérables ou la garde d’enfants ;
  • déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.

Les attestations obligatoires sont téléchargeables ont sur papier libre

MESURES POUR LE RENOUVELLEMENT DE TRAITEMENT

L’article 6 de l’arrêté du 14 mars 2020 prévoit que si votre consultation de suivi n’a pas pu se tenir et que vous n’avez de nouvelle prescription de votre traitement, le pharmacien pourra toute de même vous renouveler votre ordonnance jusqu’au 31 Mai 2020.

Article 6 : Le pharmacien en informe le médecin. Sont exclus du champ d’application du présent article les médicaments stupéfiants ou auxquels la réglementation des stupéfiants est appliquée en tout ou partie conformément à l’arrêté du 5 février 2008 susvisé. Les médicaments dispensés en application des dispositions du présent article sont pris en charge par les organismes d’assurance maladie, dans les conditions du droit commun, sous réserve que ces médicaments soient inscrits sur la liste des spécialités remboursables prévue au premier alinéa de l’article L. 162-17 du code de la sécurité sociale.

MD le 17/03/2020

Information publiée le 13 mars 2020

Les patients transplantés d’organe prenant un traitement immunosuppresseur ont une susceptibilité accrue aux infections virales. PROTÉGEZ-VOUS.

En aucun cas ne modifiez vos traitements, au moindre doute, contactez votre médecin.

Pour toute information fiable, consultez les sites Internet de :

L’ARS Nouvelle Aquitaine : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/coronavirus-actualite-et-conduite-tenir

Du ministère de la santé à partir de cette page => htttps://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Lire le communiqué de la société francophone de transplantation => télécharger

Information publiée le 1er mars 2020

En cette période troublée par l’épidémie liée au « Coronavirus », il nous faut raison garder et ne pas céder à une panique qui pourrait être plus lourde de conséquences que le virus lui-même.

En tant que greffé(e)s traité(e)s sous immunosuppresseurs, nous devons toutefois redoubler de précautions et nous conformer aux consignes et recommandations médicales.

ATTENTION aux rumeurs, fausses informations ou autres remèdes farfelus. Ne consultez que des sources fiables et en tout état de cause ne faites rien sans un avis des médecins qui vous suivent.

L’ARS Nouvelle Aquitaine et le ministère de la santé, mettent en ligne sur Internet des liens qui vous permettront de trouver toutes les réponses fiables à vos légitimes questions.

https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/coronavirus-actualite-et-conduite-tenir

Protégez-vous

Pour une information officielle, vous  pouvez  consulter les vidéos des « points presse » journaliers du ministère de la santé à partir de cette page => Points de situation coronavirus Covid-19

Mis en ligne 01/03/2020
MD

Coronavirus : l’hémoglobine de « ver marin » pourrait sauver des vies

Le 10 février, nous avions publié un article sur notre site Internet au sujet de la nouvelle molécule l’ HEMO2life issue d’un ver marin et capable d’améliorer considérablement la conservation des greffons en raison de sa capacité à lier 40 fois plus d’oxygène que l’hémoglobine humaine. (revoir l’article).

Le 3 avril au soir, le Comité de Protection des Personnes vient de donner son autorisation pour expérimenter cette molécule et a validé un protocole d’essai d’Hemo2life dans la prise en charge des patients souffrant du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA). Ce SDRA étant responsable des décès des patients infectés par le Covid-19.

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de Santé a beaucoup participé à la rédaction de protocoles et avait déjà donné son feu vert. C’est l’avis du CPP qui prime.

En peu de temps, et cela est exceptionnel, ces 2 instances ont accordé une autorisation. Il est donc maintenant possible de réaliser un essai randomisé à la Pitié Salpêtrière et à l’hôpital Pompidou sur des patients en réanimation.

Espérant que cet essai sera concluant dans le combat contre le coronavirus et permette de sauver des vies.

Pour en savoir plus, consultez les liens suivants :

–   https://www.sciencesetavenir.fr/sante/coronavirus-le-sang-de-ver-marin-pourrait-donner-de-l-air-a-l-hopital-en-pleine-crise-du-covid-19_142891

–   https://sciencepost.fr/covid-19-comment-ce-ver-marin-peut-il-nous-aider-a-sauver-des-vies/

–   https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/finistere/morlaix/coronavirus-agence-nationale-securite-du-medicament-ansm-donne-son-feu-vert-hemoglobine-ver-marin-1808786.html

Sources : Fédération TRANSHEPATE
mis en ligne le 04/04/2020

Pratiquez une activité physique…

Le confinement à domicile est imposé et doit être rigoureusement respecté pour lutter efficacement contre le coronavirus qui continue de se propager. Greffés hépatiques, nos traitements immunosuppresseurs nous impose une vigilance accrue et un stricte respect des mesures de protection et de prévention.

Pour autant, nous ne devons pas attendre la fin de l’épidémie assis dans le canapé et nous devons absolument entretenir cette santé qui nous a été redonnée en pratiquant régulièrement une activité physique adaptée à notre situation.

De nombreux sites Internet proposent des tutoriels pouvant nous aider à pratiquer des exercices d’entretien physique alors n’hésitez pas à les utiliser en les adaptant à vos possibilités pour ne pas vous blesser.

Si vous souhaitez faire une petite marche à proximité de chez vous, respectez le périmètre autorisé et protégez-vous de tout contact. Vous pouvez vérifier sur une carte interactive le périmètre autorisé autour de votre résidence en allant sur ce site : https://covidradius.info/  (Il vous suffira d’entrer votre adresse)

Maintenant c’est à vous de gigoter

Chantez, dansez, n’embrassez pas qui vous voulez !

mis en ligne le 03/04/2020
MD

La boite à coucou…

Pendant cette période de confinement, donnez-nous de vos nouvelles grâce à notre « boite à coucou »

Nous avons mis en ligne sur notre site Internet un mur d’expression libre pour permettre à chaque adhérent(e) de nous faire un petit signe et donner de ses nouvelles en y déposant un petit « post-it ».

Mode d’emploi :

  1. Cliquez sur ce lien => déposer une note
  2. Sur cette nouvelle page cliquez en bas sur le bouton plus.
  3. Double cliquez sur cette nouvelle note et rédigez votre message puis valider avec la touche « entrée »
  4. Faite glisser votre note sur le tableau.
  5. Pour modifier votre note double cliquez dessus
  6. Attention, ne supprimez pas les notes des autres en cliquant malencontreusement sur la croix X en haut à droit de chaque post it.

Merci de nous donner de vos nouvelles
en attendant la joie de pouvoir nous réunir.

Les adhérent(e)s ne disposant pas d’internet, peuvent toujours nous envoyer un SMS ou un message téléphonique, nous le reproduirons sur le tableau.

Bien amicalement et prenez bien soin de vous et de vos proches.

mis en ligne le 28/03/2020
MD

Communiqué de France Assos Santé

 

Face à l’épidémie liée la transmission à un rythme inquiétant du COVID-19, France Assos Santé Nouvelle-Aquitaine souhaite appeler les associations de son réseau et l’ensemble des citoyens au respect d’un comportement responsable et solidaire permettant d’affaiblir autant que possible le phénomène infectieux.

Les consignes sont claires ; Il est essentiel de diminuer nos interactions sociales de façon à endiguer la transmission du virus. Nous, acteurs associatifs, devons prendre notre part dans la diminution de ces contacts physiques. Nous demandons donc instamment à nos 130 associations membres de reporter et différer toute réunion présentielle à une date ultérieure. En cette période d’assemblée générale, l’exercice du report est difficile et peut mettre à mal nos organisations mais il est essentiel pour protéger les plus faibles, potentielles victimes futures du coronavirus en rompant cette chaine de transmission. Conscient de notre responsabilité, notre organisation a reporté l’ensemble de ses formations ou groupes de travail et mis en place des mesures de dématérialisation systématiques.

France Assos Santé Nouvelle-Aquitaine témoigne toute sa confiance et son soutien total aux agents de l’état et aux professionnels de santé en ville ou en établissements en responsabilités durant cette crise. Ces derniers, pleinement mobilisés depuis plusieurs semaines sont en première ligne et font partie des plus exposés. Nous souhaitons leur témoigner toute notre solidarité en cette période exceptionnelle qui nous met à l’épreuve, individuellement et collectivement. Nous nous tenons à la disposition de ceux-ci et proposons notre participation sous toute forme qu’ils jugeront utile dans le cadre de notre mission de défense des usagers du système de santé.

Nous appelons à la plus grande vigilance quant à la diffusion exponentielle de rumeurs et de fausses informations (Fake-News). Seules les informations issues des autorités sanitaires peuvent être dignes de confiance : Agences Régionales de Santé, Direction Générale de la Santé et Ministère des Solidarités et de la Santé sont les principales sources dignes de confiance et peuvent être partagées. Nous demandons donc à nos associations membres et l’ensemble des usagers ainsi que leurs représentants à ne diffuser que des informations fiables et vérifiées issues de ces entités au sein de leurs réseaux. C’est en relayant et appliquant massivement ces consignes et conseils que nous parviendrons ensemble à amortir l’onde de choc qui se présente devant nous et met en danger les plus fragiles que sont les personnes âgées, malades chroniques et en situation de handicap.

Soyons responsables, citoyens et solidaires ; Appliquons sans restrictions les gestes barrières, limitons les déplacements et interactions sociales et veillons sur les populations les plus à risque.

France Assos Santé, une entité nationale
pour faire entendre la voix de tous les usagers du système de santé

France Assos Santé est le nom choisi par l’Union nationale des associations agréées d’usagers du système de santé (UNAASS) comme organisation de référence pour représenter les patients et les usagers du système de santé et défendre leurs intérêts.
Avec son inscription dans le code de la santé publique via la loi du 26 janvier 2016, France Assos Santé donne un cadre statutaire aux 72 associations nationales fondatrices de poursuivre la mobilisation collective menée depuis près de 20 ans, reconnue et légitimée par la loi.

En national comme en région, la défense et la participation des malades et des usagers du système de santé aux décisions qui les concernent sont les deux piliers de son action.

Pour garantir ces fonctions, les missions de France Assos Santé sont principalement d’informer le public sur des questions juridiques et sociales, de former et soutenir les associations agréées, de donner et rendre des avis auprès des pouvoirs publics et des organismes publics et privés du système de santé, d’assurer la représentation des usagers dans les différentes instances auxquelles ils sont invités à siéger et d’engager des plaidoyers à partir de l’expression citoyenne des usagers, de leurs attentes et de leurs besoins.

L’analyse de la politique nationale de santé détermine les fondements de son action, aussi bien en national qu’en région. Pour les années à venir, les chantiers prioritaires visent principalement à :

  • Promouvoir les parcours de santé pour chacun
  • Garantir à tous une offre de soins accessible, adaptée et reposant sur un financement solidaire
  • Défendre et accompagner les personnes isolées et fragilisées dans leur parcours de santé et de soins
  • Aider l’usager à devenir acteur de sa santé
  • Développer et valoriser le rôle des représentants des usagers, patients-pairs et des aidants
  • Promouvoir le bien-être physique et psychique
  • Co-construire avec les professionnels des indicateurs de résultats utiles en matière de qualité, sécurité et pertinence des soins.

L’organisation France Assos Santé en Nouvelle Aquitaine

En tant que délégation régionale de l’UNAASS, dites URAASS, France Assos Santé Nouvelle Aquitaine se compose de trois antennes pour piloter son action sur l’ensemble du territoire néo-aquitain : Bordeaux, Angoulême et Limoges. Aujourd’hui c’est près de 130 associations agréées en santé qui la composent, 850 Représentants des Usagers (RU) qui siègent en Commission des Usagers des établissements de santé de la Nouvelle Aquitaine et environ 2000 bénévoles engagés sur l’ensemble du territoire.

-=-=-=-=-=-

: Télécharger le communiqué au format pdf.

CONTACT PRESSE
Mauricette Jude Danigo, Chargée de communication France Assos Santé Nouvelle Aquitaine
Tél. : 05 55 09 59 98 – mjude-danigo@france-assos-sante.org

Mis en ligne le 18/03/2020
MD

 

Communiqué de la fédération TRANSHEPATE

MISE AU POINT SUR CORONAVIRUS COVID19 (16 mars 2020)
De Eric Buleux, médecin Transhépate haut de France
A l’intention des transplantés hépatiques

Afin de faire taire certaines rumeurs et de favoriser la communication, voici une communication pour toutes les personnes transplantées hépatiques.
Elles sont une synthèse du guide méthodologique transmis par le gouvernement à tous les professionnels de santé en date du 16 mars 2020.

Il ne faut pas être alarmiste mais aussi être conscient de la situation, la situation évolue rapidement, la stratégie de la France est différente des autres pays, donc ne pas les comparer.
Je rappelle la stratégie de la France : Cette stratégie repose sur ces 3 axes
La prise en charge des formes modérées en médecine de ville ;

  • La prise en charge des formes sévères et graves dans les établissements de santé
  • La préservation des personnes fragiles (personnes âgées, personnes handicapées polypathologiques…) au sein des établissements médico-sociaux. Les SSR (Soins de suite de rééducation gériatrique) et les USLD (unité de soin de longue durée) sont gérés comme les établissements de personne âgées (EHPAD) qui sont en confinement total.
    Exemple à ce jour de la stratégie d’autres pays :
    • Italie et Espagne : confinement total
    • Allemagne : confinement partiel en fonction de région, mais dépistage de masse
    • Royaume uni : pas de confinement (sélection naturelle)

Donc il est important pour nous, les transplantés en termes de confinement de :

  • Respecter un confinement le plus strict possible, ne pas voyager, ne pas s’exposer à des confinements de rassemblement, décliner les invitations
  • Pour ceux qui travaillent : favoriser le télétravail, faire valoir votre droit au retrait pour cause médicale si c’est nécessaire, ou demander un arrêt de travail à votre médecin traitant
  • Ne pas sortir en dehors des obligations pour un approvisionnement en alimentation, en médicaments (à ce titre si vous n’avez pas de nouvelle prescription médicale, vous pouvez vous reprendre l’ancienne votre pharmacien la délivrera à l’identique, il peut le faire jusqu’au 31 mai 2020), ou visite chez votre médecin.
  • Éviter les grandes queues au niveau des supermarchés (Ils sont fous ….)
  • Bien sûr ne pas se rendre dans les hôpitaux si ce n’est pas nécessaire, suspension des visites aux malades (je rappelle que les contacts téléphoniques sont toujours possibles)
  • Annuler tous les rendez-vous non urgents
  • Voir avec votre centre de greffe si vos rendez-vous sont maintenus et sous quelles conditions
  • Pour les transplantés plus âgés : Éviter les enfants (petits-enfants) qui sont souvent porteurs asymptomatiques

Ne pas arrêter un traitement immunosuppresseurs ou corticoïdes sans avis de votre spécialiste
Rappel des précautions d’usage
– Plus d’embrassades,
– Plus de poignée de main,
– Plus de contact direct
– Se laver les mains au savon le plus souvent possible, ou à la solution hydro alcoolique si pas de savon disponible
– Éternuer dans sa manche ou un mouchoir usage unique
– Attention aux surfaces inertes (tables, objets…) le COVID 19 reste longtemps sur ces supports bien les nettoyer
– Le port du masque n’est pas une obligation sauf si vous êtes symptomatique ou que votre entourage proche est symptomatique (je rappelle que pour obtenir un masque il faut une prescription médicale)

Quelques infos ou intox
Les animaux transmettent le COVID 19 : Faux il existe des coronavirus de certains animaux, mais qui n’ont rien à voir avec le COVID 19.

Il faut que je boive des boissons très chaude pour tuer le virus dans la gorge : Faux Boire beaucoup est une bonne chose, si vous n’êtes pas en restriction hydrique pour des raisons médicales.

Il n’y a pénurie d’approvisionnement alimentaire : Faux C’est la frénésie collective qui engendre la peur.

Certains médicaments peuvent être dangereux car ils sont contre productifs dans la lutte contre le virus Vrai, mais cela concerne surtout les AINS (anti-inflammatoire non stéroïdien) ex ibuprofène, nurofen mais qui nous sont déjà interdits :
Rappel sur la contre-indication de prescription et de dispensation d’anti-inflammatoires et cortisone en cas de suspicion de Covid : Le ministère de la Santé met en garde contre la prise d’anti-inflammatoire (aspirine, idometacine, diclofenac, ketoprofene, flubiprofene, celecoxib … : tout ce qui finit par « profene », « coxib », « metacine », … Advil ou Nurofen) ou de cortisone.

En effet, ces médicaments pourraient être un facteur d’aggravation d’une infection à Coronavirus. Si vous avez déjà ce type de traitement, demandez conseil à votre médecin.

En cas de symptômes ressemblant au Coronavirus type fièvre, myalgies, toux, nous vous recommandons la prise de paracétamol en l’absence de contre-indication bien sûr.
Noter pour la cortisone qui est peut-être dans votre traitement de base en immunosuppression voir avec votre hépatologue lui seul vous conseillera, ne pas arrêter seul.

Ils existent des probiotiques (compléments qui lutte contre le virus) Faux ne pensez pas à vous soigner avec cela, une cure de vitamine C ne vous fera pas de mal, mais ne vous guérira pas.

Il existe un traitement Faux tous les traitements sont en cours d’évaluation mais aucun confirmé.

En résumé :
Si vous avez des questions n’appeler plus le 15 mais le numéro vert suivant : 0800 130 000 numéro gratuit depuis un téléphone fixe en France, il faut réserver le 15 pour les appels de détresse.

Si vous avez des symptômes : contacter votre médecin traitant.

S’il y a des signes de gravités (Détresse respiratoire aiguë) Contacter le 15 ou le 114 (si vous êtes malentendants ou avez des difficultés à parler).

En conclusion : Pensez à vous et aux autres.

Eric BULEUX

Transhépate haut de France

Télécharger ce communiqué.

Mis en ligne le 17/03/2020
MD

Journée du don de moelle

A BORDEAUX LE SAMEDI 21 MARS
DE 12h à 18 h

Parce que le principal frein au don de moelle osseuse est la crainte de la douleur liée au prélèvement, le message porté lors de la Semaine 2019 s’est voulu positif et rassurant :
« Comparé à tout ce que vous avez déjà vécu dans votre vie, ce n’est pas si dur de faire un don de moelle osseuse. Et ça peut sauver une vie ! ».

Les jeunes candidats potentiels au don seront invités à relever un défi dans plusieurs villes de France : sauter de plusieurs mètres de haut sur un coussin géant.

Le but ? Leur montrer que toutes les appréhensions  peuvent être dépassées et que donner des cellules de sa moelle osseuse, ce n’est pas aussi difficile ni douloureux qu’on le pense.

Retenez tous cette date, nous aurons encore besoin de vous !

A bientôt..
Dominique FIZET

Pour plus d’information sur le don de moelle, consultez le site Internet => https://www.dondemoelleosseuse.fr/

mis en ligne le 04/03/2020
MD

Améliorer la conservation et le transport des greffons grâce à un ver marin…

Un nouveau produit, l’ HEMO2life® (hémoglobine universelle) de la société Hemarina a déjà sauvé 61 vies pendant les essais cliniques et a permis une première mondiale couronnée de succès : la seconde greffe de face chez le même patient. Pourtant, après plus de 20 mois d’examen  par l’organisme notifié BSI, il n’a toujours pas obtenu l’autorisation de mise sur le marché européen.

Les bénéfices de ce produit sont pourtant incontestables et son utilisation permet de :

  • Prolonger la conservation et la durée de vie des organes en attente de transplantation ;
  • De se substituer aux globules rouges dans certaines pathologies ;
  • De soigner des plaies résultant du diabète ;

La révolution que crée l’usage de cette hémoglobine vient de :

  • son caractère universel (compatibilité avec tous les groupes sanguins)
  • sa capacité à lier 40 fois plus d’oxygène que l’hémoglobine humaine
  • sa taille réduite : 250 fois plus petite que le globule rouge humain, elle passe même dans un vaisseau sanguin obstrué
  • sa conservation sous forme déshydratée et donc bien plus longtemps qu’un sang humain
  • sa bonne acceptation par l’organisme : elle ne crée ni allergie ni rejet immunologique

Face ce blocage dû à une lourdeur administrative européenne et française ainsi qu’un manque de conscience par nos dirigeants sur l’importance extraordinaire de cette innovation. Une pétition est en ligne pour interpeller le premier ministre afin qu’il intervienne pour débloquer cette situation.

Notre Fédération TRANSHEPATE apporte son total  soutien
et relaye toutes les démarches favorisant la commercialisation de ce produit.

Nous vous invitons à signer et faire signer la pétition sur CHANGE.ORG

Pour en savoir plus, consulter le site de https://www.hemarina.com

Voir aussi le  Reportage sur HEMARINA et la Ferme Marine de Noirmoutier

Voir aussi la réponse de Mme Emmanuelle CORTOT-BOUCHER (Directrice de l’Agence de Biomédecine répondant à une question sur ce thème lors de son audition au sénat le 12 décembre 2019

Mis en ligne le 10/02/2020
Par MD
source : Fédération TRANSHEPATE

Communiqué de presse France Assos Santé

Réforme « MaSanté 2022 » : quel avenir pour l’usager du système de santé ?

La réforme gouvernementale du système de santé «MaSanté 2022 » est, depuis son annonce, une préoccupation forte de France Assos Santé. En Nouvelle-Aquitaine, pour porter la voix des usagers et les représenter, la délégation régionale réunira l’ensemble des acteurs du monde de la santé le 6 Février prochain au Centre Condorcet Pessac afin de croiser les regards, échanger des avis et émettre des propositions concrètes, souhaitées par l’ensemble des usagers, malades ou non. Trois thématiques sont aux coeur des débats et interpellent les usagers sur le fonctionnement de la démocratie en santé : l’accélération du virage numérique en santé, la mise en place des nouvelles organisations professionnelles et les évolutions du financement et d’accès aux soins.

Lire l’intégralité du communiqué de presse => ICI

Inscription => ICI