Author Archive Michel DURIEUX

Intervention d’information et de prévention en entreprise…

Le 26 mars 2019, deux bénévoles d’AMATHSO tenaient un stand d’information et de prévention sur les maladies hépatiques et leurs conséquences. L’occasion aussi de sensibiliser le public au don d’organes.

Cette prestation s’est déroulée à l’entrée du self de l’entreprise ARIANE Group à Saint-Médard-en-Jalles (33), entreprise d’environ 1500 salariés. Nous y avons été très bien accueillis par les infirmières du service médical et le médecin du travail de l’établissement. Près de soixante-dix personnes se sont arrêtées sur notre stand. Une majorité de femmes bien que la majorité du personnel est plutôt masculine. Les échanges furent sympathiques et les salariés se sont dits intéressés par cette thématique bien souvent éludée ou stigmatisée autour de la maladie alcoolique.
Nous remercions vivement les salarié(e)s d’ARIANE Group et notamment le service médical pour leur accueil et leur participation. Cette prestation nous conforte dans l’idée de développer ces interventions d’information et de prévention dans les entreprises et établissements scolaires. Une action complémentaire au soutien et accompagnement des patient(e)s en attente de greffe ou ayant bénéficié de ce merveilleux don d’organe.

Annie et Michel

Mis en ligne le 27/03/2019

La rougeole est une maladie très contagieuse

Depuis le début de l’année, 350 personnes ont contracté la rougeole en France. Très contagieuse, la rougeole est une maladie à prendre au sérieux. En effet, de novembre 2017 à septembre 2018, la Nouvelle Aquitaine a connu une importante épidémie, durant laquelle 1000 personnes ont eu rougeole entraînant une hospitalisation dans 1 cas sur 4 et 2 personnes en sont décédées.

Afin d’éviter une nouvelle épidémie, vérifiez votre vaccination. Et en cas de doute :  de fièvre, de toux, portez un masque.

Pour éviter le retour de la rougeole, vérifiez votre vaccination !

En se vaccinant, on se protège mais on protège aussi les autres. Plus nous sommes nombreux à être vaccinés, plus nous ferons barrière à la rougeole pour ceux qui ne peuvent pas être vaccinés (nouveau-nés, femmes enceintes, personnes immunodéprimées).

Faites le point avec votre médecin, si vous êtes né après 1980 :

  • Que vous n’avez pas eu la rougeole,
  • Que vous n’avez pas reçu 2 doses de vaccins ROR,
  • Ou que vous avez égaré votre carnet de santé.

si vous êtes nés avant 1980 :

  • Vous avez probablement déjà eu la rougeole, dans ce cas vous êtes déjà protégé.
  • En cas de doute, consultez votre médecin.
  • La vaccination est un acte solidaire !

Pour en savoir plus sur la vaccination contre la Rougeole, rendez-vous sur le site : Vaccination Info service

La rougeole fait partie des maladies infectieuses les plus contagieuses

Contamination rougeole : La transmission se fait essentiellement par voie aérienne soit directement auprès d’un malade, soit indirectement du fait de la persistance du virus dans l’air ou sur une surface contaminée. Une personne malade peut contaminer jusqu’à 20 personnes.

En cas de doute : de toux, de fièvre, évitez les déplacements et portez un masque

Vous avez un doute ? Vous êtes malade : de la fièvre, de la toux :

  • Evitez de vous déplacer,
  • Appelez votre médecin pour être pris en charge,
  • Et portez un masque pour éviter de contaminer les autres.

Mis en ligne le 25/03/2019
Source ARS Nouvelle Aquitaine

Don de moelle osseuse…

Du 1er au 7 avril :
14ème semaine nationale de mobilisation du don de moelle osseuse

Vous avez des questions sur le don de moelle osseuse ?
Vous souhaitez vous inscrire ou vous renseigner sur ce geste qui pourrait sauver une vie ?
A quoi et à qui il sert ? Comment cela se passe ? Quelles sont les contre-indications ? Y-a-t-il des risques ? Rendez-vous du 1er au 7 avril 2019, sur l’un des événements organisés, à l’occasion de la semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse :

A Bordeaux, un stand sera organisé
le mardi 2 avril 2019 de 11 heures à 18 heures
devant le Hall d’Accueil de L’Université
Faculté de Bordeaux 2 rue Léo Saignat BORDEAUX.
 (voir le plan d’accès)

Vous pourrez y rencontrer des médecins, des représentants d’associations, des donneurs et des patients greffés, qui répondront à toutes vos questions !

Pendant cette journée, nous pourrons inscrire de nouveaux donneurs directement après demande et questionnaire d’autoévaluation puis prélèvement de salive à l’aide de kit.

Les biologistes du Centre Donneur du CHU et des médecins seront présents pour faire les inscriptions et les prélèvements.

En savoir plus en vous connectant sur le site Internet du don de moelle osseuse :

https://www.dondemoelleosseuse.fr
ou sur la page Faceboook des Veilleurs de Vie !

Semaine de la vaccination…

Grâce aux actions menées depuis plusieurs années, le niveau de vaccination dans notre région s’améliore. Il reste néanmoins encore insuffisant pour de nombreuses maladies. ALORS RESTONS MOBILISÉS ! La Semaine de la vaccination est l’occasion de rappeler à la population l’importance de la vaccination.

En se vaccinant, on se protège mais on protège aussi les autres, ceux qui ne peuvent pas être vaccinés (nouveau-nés, femmes enceintes, personnes immunodéprimées). Pour éviter la réapparition de maladies graves, il faut atteindre ou maintenir les taux de couverture vaccinale supérieurs à 95 % selon l’Organisation Mondiale de la Santé.
L’élargissement de l’obligation vaccinale pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 permet de protéger le plus grand nombre et d’améliorer les couvertures vaccinales encore insuffisantes en Nouvelle-Aquitaine pour de nombreuses maladies.
Mais la vaccination ne concerne pas que les enfants, c’est à tout âge de la vie qu’il faut tenir à jour ses vaccins. Si on a oublié un ou plusieurs rappels, contrairement à ce que l’on pourrait croire, il suffit simplement de faire un rattrapage et de reprendre la vaccination au stade où elle a été interrompue.
La vaccination suscite beaucoup d’interrogations, de craintes et de doutes, amplifiés par de fausses informations(particulièrement sur les réseaux sociaux) qui peuvent laisser penser que les risques encourus sont plus grands quand on se vaccine que quand on ne se vaccine pas. Il est donc primordial de fournir à la population des informations objectives et transparentes.
C’est pourquoi, à l’occasion de la Semaine de la vaccination, l’ARS Nouvelle-Aquitaine et ses partenaires vont au contact des citoyens pour les informer, répondre à leurs questions et les inciter à vérifier s’ils sont à jour de leurs vaccins.

Des manifestations dans toute la région
Retrouvez ici prochainement la liste de l’ensemble des actions et manifestations organisées dans le cadre de la Semaine de la vaccination en Nouvelle-Aquitaine.

Cette année pour la première fois seront proposés des Villages Info Vaccination à Bordeaux, Limoges et Poitiers. Sur une journée, l’ARS, Santé publique France et les acteurs locaux oeuvrant dans le domaine de la vaccination viendront à la rencontre de la population. Les visiteurs pourront faire le point sur leurs vaccinations, échanger librement avec des professionnels de santé, créer leur carnet de vaccination électronique pour mieux suivre leurs vaccins… (plus d’informations prochainement).

  • Village Info Vaccination BORDEAUX
    Mercredi 24 avril 2019, de 10h à 18h, placette Munich (quais)
  • Village Info Vaccination LIMOGES
    Vendredi 26 avril 2019, de 10h à 18h, place Aimé Césaire
  • Village Info Vaccination POITIERS
    Lundi 29 avril 2019, de 10h à 18h, place

Plus d’infos sur le site de l’ARS Nouvelle Aquitaine => voir le site

Greffe hépatique pédiatrique à Marseille…

Appel en faveur du maintien de l’activité
Il faut maintenir les greffes du foie de l’enfant à la Timone – Marseille !

Remplacez l’unique chirurgienne qui réalisait des transplantations hépatiques pour les  enfants à Marseille !

Signez la pétition lancée par une maman => ICI

Nos enfants sont malades du foie. Avant l’âge de 2 mois beaucoup ont déjà subi une opération du foie très lourde (10 heures dans le bloc opératoire).

La plupart de nos enfants sont alimentés par  une sonde, reçoivent des injections régulières d’albumine et de vitamines, subissent des ligatures des varices œsophagiennes, de nombreux examens réguliers, vivent avec des os plus fragiles, souffrent de violentes démangeaisons et ont d’autres complications de la maladie, parfois exceptionnelles et fulgurantes… et sans greffe ils décéderont dans les 2 ans.

D’autres vivent en fauteuil roulant et seule la greffe leur permettra d’avoir une vie normale d’enfant. Nos enfants sont suivis à La Timone par un hépatologue qui a toujours travaillé main dans la main avec le chirurgien transplanteur, mais aussi l’équipe de radiologie interventionnelle.

Depuis 33 ans l’hôpital de la Timone Enfants sauve des vies grâce à ce travail d’équipe remarquable avant-pendant-après la greffe du foie de l’enfant et dispose à ce jour d’un plateau technique de la plus haute qualité.

En octobre 2018 l’unique chirurgienne qui greffait des foies sur des enfants à la Timone est partie rejoindre un centre parisien. Son remplaçant devait arriver en janvier 2019. Mais, coup de théâtre, nous apprenons en janvier qu’il n’a finalement pas pu intégrer l’équipe de l’APHM pour des « problèmes administratifs ».

Les greffes de foie de l’enfant à Marseille, dans un des quatre centres de France qui assurent cette opération (dont 2 sont à Paris), sont finalement suspendues jusqu’à nouvel ordre !

Les greffes nécessitent des hospitalisations de longues durées, en général de plusieurs mois et les complications, fréquentes dans l’année qui suit, nécessitent souvent d’autres interventions chirurgicales.

Les greffes de nos enfants doivent donc avoir lieu à Paris ou à Lyon, avec ce que cela implique : suspension voire perte de l’emploi d’un parent, vie éloignée de nos autres enfants, absence du médecin qui suit nos enfants depuis leur naissance…

Nous sommes dans un profond désarroi et une grande colère. Nous demandons  à ce qu’une proposition soit faite par nos institutions pour que l’activité de greffe hépatique pédiatrique de la Timone-Enfants à Marseille puisse reprendre de toute urgence.

Cette pétition qui atteint aujourd’hui plus de 65 000 signatures ainsi que l’appel des aidants (en pièce jointe) est suivie par Transhépate PacaCorse.

Mis en ligne le 11/03/2019

Quoi de neuf en hépatologie ?

La web conférence de l’AFEF
c’est mardi 12 mars
Suivez le direct à partir de 21h
sur Facebook, LinkedIn et le site www.afef.asso.fr 

Venezuela : Greffés en danger…

Les patients transplantés de Carabobo n’ont pas reçu de médicaments depuis 5 mois.

¨CARACAS n’est pas Venezuela” ainsi s’est exprimé séchement Villamizar directeur des “amis transplantés” quand il a constaté que depuis 5 mois les médicaments vitaux pour les patients de Carabobo n’arrivent pas.

C’est plus de 300 personnes qui souffrent des premiers symptomes de rejet de l’organe qui les maintient en vie. Nous ne comprenons pas pourquoi à Caracas les médicaments arrivent, mais pas dans les autres régions.

Ceux qui sont transplantés ont besoin d’un traitement à vie, autrement ils peuvent perdre le rein et revenir à une unité de dialyse, ce qui en ce moment est dans de pires conditions.

Villamizar  a fait un appel pour l’entrée d’une aide humanitaire, qui sauverait la vie de 3000 personnes transplantées  dans tout le pays; déjà 22 personnes sont décédées l’année précédente faute de médicaments.

“Amis transplanté du Venezuela » fait partie des ONG qui ont participé à une réunion organisée à CARABOBO, phase préparatoire d4un projet d’aide humanitaire.

L’idée est que tous  s’investissent entièrement afin d’avoir une équipe multidisciplinaire, vigilante et garante pour que tout ce qui soit reçu arrive bien à celui qui en ait le besoin.

Un article de DAYRI BLANCO.
Mis en ligne le 03/03/2019 par AMATHSO
traduction Raphaël Ponce y Alonso

Carabobo est un État du Venezuela.
Sa capitale est Valencia.

La Mutualité Française et le Grand Débat National…

Les mutuelles de la Mutualité Française donnent l’opportunité aux Français de s’exprimer sur les questions de santé, en organisant des débats sur l’ensemble du territoire, avec un temps fort du 4 au 8 mars 2019.

« Ancrées dans les territoires, les mutuelles sont conscientes que les questions de santé sont au centre des préoccupations des Français, explique Thierry Beaudet, président de la Mutualité Française. C’est pourquoi le Conseil d’administration de la Mutualité Française a souhaité que les mutuelles, au contact des Français, recueillent leurs attentes et leurs propositions en matière de santé, à l’occasion du Grand débat national. »

Deux questions seront proposées à l’ouverture de ces rencontres :

  • Comment assurer, dans les territoires, un égal accès à la prévention et aux soins de qualité pour tous, à tous les âges ?
  • Comment lever les obstacles financiers à l’accès aux soins ?

Les réunions programmées dans le cadre de « Place de la Santé – Le Grand débat » et l’ensemble des propositions seront publiés sur www.mutualite.fr.

Dates, horaires et lieux des débats organises en nouvelle-aquitaine :

  • Lundi 4 mars à 17h3064140 Lons
    Centre social Maurice Baudrit – 42 avenue de Pau – 64140 Lons
    (Rue parallèle à l’avenue du Gal de Gaulle / route de Bayonne)
  •  Mardi 5 mars à 17h3024000 Périgueux
    MGEN – 43 rue de l’Aqueduc – 24000 Périgueux
  •  Mercredi 6 mars à 19h00 – 79000 Niort
    Amphithéâtre du Pôle services de la Macif –
    4 rue de la Broche – 79000 Niort
  • Jeudi 7 mars à 17h30  – 47000 Agen
    Mutualité Française de Lot-et-Garonne –
    70 avenue d’Italie – 47000 Agen (face à la piscine AquaSud)
  • Jeudi 7 mars à 18h00 – 40000 Mont-de-Marsan
    La Maison des Communes –
    175 Place de la Caserne Bosquet –
    40000 Mont-de-Marsan
  • Vendredi 8 mars à 10h00 – 33000 Bordeaux
    Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine
    173 bis rue Judaïque – 33000 Bordeaux
  • Vendredi 8 mars à 17h00 -33140 Villenave-d’Ornon
    Salle Jacques Brel
    45 avenue Maréchal Leclerc
    33140 Villenave-d’Ornon
  • Vendredi 8 mars à 18h00 – 19100 Brive-la-Gaillarde
    Mutualité Française Limousine –
    2 avenue du 14 juillet – 19100 Brive-la-Gaillarde

L’épidémie de grippe atteint son pic en Nouvelle-Aquitaine : Protégez-vous !

Le super-héros malade porte son masque sur la bouche et le nez.

Lorsque vous avez de la fièvre et que vous toussez, il est conseillé de porter un masque, comme le super-héros, sur la bouche et le nez.

L’ARS Nouvelle-Aquitaine, en collaboration avec de nombreux acteurs de la santé de la région a choisi de mener une campagne de sensibilisation ciblée sur ce geste barrière qu’est le port du masque afin d’inciter à son usage en cas de symptômes de maladies infectieuses.

Retrouvez toutes les informations et conseils sur le site Internet de l’Agence Régionale de Santé de la nouvelle Aquitaine.

https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/port-masque

Projection du film “réparer les vivants”…

Ce film est tiré du livre de Maylis DE KERANGAL portant  le même titre. Vous en trouverez une description sur notre site dans le menu :
 Documentation / Bibliothèque

La projection sera suivie de témoignages et d’échanges en présence de :

  • Dr. Julien ROGIER, Médecin anesthésiste-réanimateur
    Coordonnateur du prélèvement d’organes et de tissus au CHU de Bordeaux
  • Bernard PAQUIER, Greffé du foie à Bordeaux en 2013

UGC CINÉ CITÉ BORDEAUX
13-15, rue Georges Bonnac

33000 BORDEAUX

Tarif unique : 9,5 €