Author Archive Michel DURIEUX

Décès de Mme GUILLERE

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Madame Marie Odile GUILLERE .

Adhérente de longue date, elle lutais avec courage depuis longtemps contre la maladie. Ses obsèques se dérouleront lundi à 14h30 à Saint Ciers sur Gironde.

Nous avons une pensée affectueuse pour elle, son époux et sa famille.

Prendre son traitement… pas si facile !

Une formation proposée
par la  fédération TRANSHEPATE
et FRANCE ASSOS SANTE

 « J’accompagne des personnes porteuses de maladie chronique ; il est parfois difficile pour elles de prendre leur traitement, ce qui les rend moins efficaces et a des répercussions sur leur état de santé. C’est un enjeu de santé publique !

Il n’y a pourtant pas de « bons » ou de « mauvais » patients, mais des situations favorables ou défavorables liées à des facteurs démographiques, socio-économiques, dues au système de soins et à l’équipe soignante ou spécifiques à la pathologie (symptômes, pronostic) et au traitement (effets indésirables, disponibilité, durée…). Comment alors aider les patients à mieux y adhérer, ou à discuter avec les professionnels pour que leur traitement leur soit mieux adapté? »

Un colloque du CISS en 2015 a proposé des recommandations pour améliorer l’adhésion au traitement. France Assos Santé vous propose une journée de formation pour les mettre en œuvre dans nos actions quotidiennes, et aider le patient à ne pas subir sa situation et ses soins.

OBJECTIFS DE LA FORMATION :

  • Comprendre les enjeux de l’adhésion au niveau individuel, et pour le système de santé
  • S’impliquer dans le soutien thérapeutique pendant l’hospitalisation et en ambulatoire
  • Identifier les différentes possibilités d’actions associatives et les conditions de mise en œuvre pour accompagner les usagers dans la gestion de leur traitement en préservant leur qualité de vie.
  • Partager et élaborer des supports éducatifs pour travailler sur la question de l’adhésion aux traitements (au niveau national ou en région).

CE DONT NOUS PARLERONS

  • L’adhésion au traitement, une question de santé publique.
  • Les idées reçues et la réalité de l’adhésion aux traitements
  • Le désir de se soigner : comment l’entretenir ? Quelles aides possibles ?
  • Le soutien thérapeutique associatif : spécificités et modalités
  • Les supports pour travailler la question de l’adhésion : pourquoi, quand et comment ?

PUBLIC CONCERNE 

Acteurs associatifs impliqués dans l’ETP et des actions éducatives, membres des associations adhérentes de France Assos Santé

Pré-requis : venir avec un support ou un projet de support de soutien auprès des personnes en traitement à utiliser dans votre association

Date des formations (durée = 1 jour)

  • 21 janvier 2019, de 9h30 à 17h00 à Paris,
  • 31 janvier 2019, de 9h30 à 17h00 à Rennes

Lieu : 

  • Siège de Transhépate, 6 rue de l’Aubrac — 75012 Paris
  • Maison associative de la santé, 7 rue de Normandie —  35000 Rennes

Coût : gratuit pour les bénévoles membres des associations adhérentes de France Assos Santé – remboursement des frais

Si vous souhaiter participer à cette formation, prenez contact avec votre  association AMATHSO
en utilisant le formulaire ci-contre, nous  vous enverrons le dossier d’inscription


Pour noël faites un geste qui peut sauver une vie…

Faites un geste qui peut sauver une vie. Parlez en autour de vous et faites connaître le don de moelle osseuse.

Le don de moelle osseuse est vital, il permet chaque année à des centaines de personnes de guérir de maladies graves du sang, comme les leucémies.

Cependant, il reste encore trop peu connu et pâtit de nombreuses idées reçues. La plupart des gens ont peur de donner leur moelle osseuse car ils confondent la moelle osseuse et la moelle épinière et s’imaginent que le prélèvement se fait dans la colonne vertébrale. Pourtant, 3 prélèvements sur 4 s’effectuent par prise de sang. Et 1 prélèvement sur 4 s’effectue par une procédure chirurgicale simple au niveau de l’os du bassin (rien à voir avec la colonne vertébrale !).

A l’occasion de Noël, faites-le plus beau des gestes ! Inscrivez-vous sur le registre des donneurs de moelle osseuse et offrez à un inconnu une chance supplémentaire de guérison !

Aidez-nous à faire connaître ce don en postant une photo de vous avec votre plus beau pull de Noël, manche remontée sur vos réseaux sociaux, accompagné de ces quelques mots : « Donner sa moelle osseuse n’est pas si contraignant et peut aider à sauver une vie ! Dans 75% des cas, ce don se fait par une prise de sang. Pour Noël, comme moi, faites-le savoir ! #LeplusBeauPulldeNoël. Plus d’infos sur dondemoelleosseuse.fr »

En savoir plus …
Comment se passe le don ?
Qui peut donner ?
A qui sert le don ?
Comment rejoindre le registre des donneurs volontaires ?

L’interview du Dr Evelyne Marry, Directrice prélèvement et greffe de cellules souches hématopoïétiques de l’Agence de la biomédecine

Les 100 ans de la ligue contre le cancer

Le 14 décembre 2018, à l’occasion du Centenaire de la Ligue contre le cancer, L’Institut Bergonié et son Directeur M. Mahon recevait le Président de la Ligue Gironde ainsi que le Président de la Ligue Landes, et tous les ligueurs.
A cette occasion, un don de 75 000 euros a été remis à l’Equipe labellisée du Dr Alain Monnereau installé à l’Institut Bergonié par les comités conjoints de la Gironde et des Landes. Cette équipe sera financée chaque année pendant 5 ans. Un sacré coup de pouce.
Un Espace sans tabac, label Ligue contre le cancer, a été inauguré également dans l’enceinte de l’Institut Bergonié, après signature de la convention officielle.
Enfin, l’exposition « 100 ans de la Ligue » illustrant toute l’implication et les progrès réalisés et soutenus par la Ligue depuis la création de notre association a été inaugurée. 4 jeux d’exposition sont répartis dans divers endroits de l’Institut afin que tous puissent en profiter. Merci à l’Institut Bergonié, à Gérald Carmona et son équipe

AMATHSO participait à cette sympathique soirée Bordelaise du centenaire de la ligue contre le cancer.

Mis en ligne le 14 décembre 2018
M.Durieux

Communiqué de Presse de France Assos Santé

Communiqué de presse du 5 décembre 2018 publié par France Assos Santé
et relayé par la fédération nationale TRANSHEPATE.
-=-=-=-=-=-=-=-

NE CASSONS PAS LA FRANCE :
NE PRENONS PAS LE RISQUE DE TOUT PERDRE

Avec plus de 3 millions d’adhérents, nous, Union Nationale des Associations Agréées du Système de Santé, représentons l’ensemble des usagers. Nous agissons au quotidien pour améliorer l’accès aux soins pour tous. En 2018, cet accès n’échappe pas aux inégalités sociales, nous en sommes conscients. Néanmoins, aussi imparfait soit-il, notre système de santé permet de nous soigner tous. Ne détruisons pas cet acquis fondamental.

La colère de certains est légitime. Mais la colère, ce n’est pas la violence : casser, c’est prendre le risque de tout perdre.

Les valeurs qui nous animent et qui ont présidé à la création de notre système social à la sortie de la guerre, en 1945, doivent demeurer les piliers de notre société. Aujourd’hui, plus que jamais. La démocratie est notre seule garantie.

Sans méconnaitre les réalités quotidiennes des territoires, ouvrir une large discussion avec une réelle prise en compte des « cahiers de doléance » de nos concitoyens, se donner les moyens d’une véritable co-construction : voilà la seule voie de la sagesse. 

NE CASSONS PAS LA FRANCE : NE PRENONS PAS LE RISQUE DE TOUT PERDRE

-=-=-=-=-=-=-=-

Communiqué de Presse de France Assos Santé
Celine Reuilly – 06 18 13 66 95 –communication@france-assos-sante.org
 
Téléchargez le communiqué au format pdf  

« Le temps retranché » de Benjamin Silvestre

L’association « France Rein Aquitaine » vous propose un film documentaire comme expérience intime de la maladie rénale chronique et de la dialyse.

Vendredi 14 Décembre, à 20h30 au Cinéma Utopia de Bordeaux
Projection / Débat en présence du réalisateur Benjamin Silvestre.

Siham, Anne-Sophie, Melissa et Frédéric, sont atteints d’insuffisance rénale terminale depuis plus plusieurs années. Quatre heures, trois fois par semaine, leur vie est soumise à la contrainte de la dialyse, la machine prend le relais de leurs reins malades pour épurer leur sang.

Par leurs portraits croisés composés en miroir de celui du réalisateur, lui-même dialysé, ce film conte l’histoire universelle de la lutte viscérale contre la douleur et celle de l’urgence de la vie face au temps qui passe.

Voir la bande annonce => ICI

Un article proposé par Christine GASSY
et « France Rein Aquitaine
Mis en ligne le 30/11/2018

Participez au financement de notre association avec des « TOOKETS »

Une aventure solidaire…

Le Tookets est une « une monnaie associative et solidaire ». En émettant des Tookets, une entreprise s’engage à apporter un soutien financier à des associations.

Comment ? En faisant participer activement ses clients et/ou ses salariés au choix de l’association bénéficiaire de leur aide.

..qui facilite la proximité…

Le Tookets favorise le rapprochement des personnes, des entreprises et des associations d’un même territoire.

Cette solidarité permet de valoriser et de laisser s’exprimer tous les acteurs locaux, créant entre eux un lien plus fort et plus efficace. Elle est de nature à faire émerger des solutions durables aux problèmes qui se posent à nos sociétés aujourd’hui.

…fondée sur des valeurs.

Le Tookets est une coopérative, fruit d’une collaboration entre plusieurs partenaires, salariés, entreprises, associations qui considèrent que l’appartenance à un territoire et la responsabilité sociale doivent être inscrites dans l’ADN de toute entreprise.

Tookets et vous : Devenez acteur de la solidarité

Créez votre cagnotte, collectez des Tookets et distribuez-les aux associations de votre choix. Avec Tookets, jouez un rôle essentiel en favorisant la solidarité !

Comment obtenir des Tookets ?

En réalisant vos achats, en épargnant, en participant à des jeux concours, grâce à votre employeur… partout où les entreprises, commerces ou marques auront choisi d’adopter pour ce mode de solidarité participatif et transparent. N’attendez pas, restez attentif aux programmes en cours en consultant régulièrement la page dédiée sur le site, en visitant notre blog, notre page Facebook ou en suivant Tookets sur Twitter.

Que puis-je faire de mes Tookets ?

Vous disposez d’un espace personnel sur le site Tookets.com qui vous permet de distribuer vos Tookets aux associations parmi celles sélectionnées par l’entreprise qui vous a distribué des Tookets.

Votre association et Tookets : Tookets permet aux associations de se constituer des cagnottes qui seront ensuite converties en dons par les entreprises à l’origine des programmes.

TOOKETS Crédit Agricole (se renseigner auprès de sa banque)

Un article d’Annie BENE
Mis en ligne le 28/11/2018

Formation des bénévoles visiteurs de patients

Les 8 et 9 novembre 2018 s’est tenue la seconde session de formation des « bénévoles visiteurs de patients ».

Organisée par la fédération TRANSHEPATE et «FRANCE ASSOS SANTE » cette formation s’est déroulée dans une ambiance fort sympathique à Paris (Hôtel Campanile de la porte d’Italie). Des bénévoles issus de presque toutes les régions de France se sont retrouvés autour de M. André LE TUTOUR (président de la fédération TRANSHEPATE), de Mme Alice MAINDRON et David ROMAIN (Formateurs de France ASSOS SANTE).

La qualité de l’animation durant ces deux journées a permis aux stagiaires de progresser efficacement dans les objectifs de cette formation : « savoir mener des entretiens pré et post greffe auprès de patients »

  • Connaître le cadre et les limites de l’entretien
  • Identifier les besoins des patients et les thématiques à aborder.
  • Connaître et s’approprier les ressources à disposition au sein de l’association pour s’auto- former.
  • Connaître et mettre en pratique les attitudes et techniques de l’écoute active.

Le Professeur CALMUS nous a présenté un point d’actualité et statistique sur la transplantation Hépatique.

La seconde journée fut principalement consacrée à la conduite des entretiens. La dynamique interpersonnelle qui se créé lors d’un entretien, les comportements facilitant sa conduite et les techniques à mettre en œuvre pour réussir un entretien. Autant de thématiques qui ont abouti à des simulations d’entretiens permettant ainsi aux stagiaires de vérifier et mettre en œuvre les nombreux apports fournis par les animateurs.

Pour ma part  cette formation a été très bénéfique et il me semble que celle-ci est indispensable pour chaque bénévole souhaitant s’investir dans les visites aux patients.

ECOUTER <=> RASSURER <=> INFORMER

Un fil conducteur au service des patients

Michel DURIEUX
Mis en ligne le 26/11/2018

20ème Forum national de SOS Hépatites

Pour rappel le 20ème Forum national de SOS Hépatites se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à Dijon. 

Journée « droits du patient »

Mercredi 14 novembre 2018 s’est tenue la 3ème édition de la journée « droits du patient » à la bibliothèque de Bordeaux. Six tables rondes sont venues rythmer le déroulement de la journée. Michel DURIEUX assistait à cette rencontre pour le compte d’AMATHSO. Retrouvez ci-dessous un bref compte rendu.

Table ronde n°1 : L’hospitalisation et les soins psychiatriques sans consentement. Un exposé de Me Kristelle COMPAIN-LECROISEY nous a présenté la règlementation en vigueur et les problèmes posés par ces hospitalisations forcées ainsi que les conséquences pour les patients et leur famille. M. Philippe ROCA, vice-président de l’UNAFAM 33 nous a présenté le rôle et l’action de son association pour l »accueil, l’écoute, le soutient,  et l’accompagnement des familles de personnes vivant avec des troubles psychiques. Il ressort de cette table ronde la nécessité de mieux prendre en compte la maladie psychiatrique dans l’approche juridique.

Table ronde n° 2 : Télémédecine et parcours de soins. S’appuyant sur les nombreux bénéfices qu’apportent les nouvelles technologies numériques dans le domaine de la santé, la Dr Nathalie QUENEL TUEUX nous a présenté le bilan d’une expérimentation menée par l’hôpital Bergonié, sous sa responsabilité. La plateforme « Edom santé », c’est 15 femmes vivant dans les Landes, éloignées d’un hôpital, souffrant d’un cancer du sein à un stade avancé, et désormais connectées quotidiennement à une plateforme d’experts, situé à l’Institut Bergonié, via une tablette et une montre. Des résultats très encourageants que je vous invite à découvrir. Voir l’article de sud-ouest

Michel LAFORCADE, directeur de l’ARS a précisé combien l’ARS est et sera attentive aux projets relatifs à l’usage ces nouvelles technologies pour pallier aux désertifications médicales.

Table ronde n° 3 : Vaccinations obligatoires, droits et devoirs du patient … Cette table ronde fut l’occasion de rappeler que les patients ont, certes des droits, mais aussi des devoirs. La vaccination relève aussi de la solidarité et des garanties collectives. Du point de vue juridique, la vaccination relève de la question politique. L’Etat a obligation d’assurer  la santé de tous. En rendant la vaccination obligatoire, il prévoit parallèlement la réparation d’un éventuel préjudice car on est bien dans l’obligation et non dans la recommandation.
La vaccination obligatoire relève également du domaine juridique même si l’on peut considérer qu’il s’agit d’une forme d’ingérence dans les droits des patients. Seule, la contre-indication médicale, clairement démontrée, pourrait justifier un refus de vaccination. Il ne peut y avoir de clause de conscience en matière de vaccination et les médecins qui effectueraient de faux certificats (de complaisance) s’exposeraient à de graves sanctions.

Table ronde n° 4 : L’information du patient. Sujet ô combien délicat dans une société où la judiciarisation de la santé est de plus en plus prégnante. On peut se réjouir que la loi de mars 2002 ait élargi les droits des patients mais il faut aussi comprendre les risques encourus par les professionnels de santé pour défaut d’information. Maître JC BASTE nous a éclairés sur les conséquences juridiques de ce difficile exercice. De façon très résumée, nous pouvons dire que l’information au patient doit se faire dans un cadre approprié et humain. Qu’il faille s’assurer de la compréhension du patient et que tous les risques éventuels (voire exceptionnels) soient explicités. A noter que l’obligation d’information n’est pas opposable en cas d’urgence absolue.

Table ronde n° 5 : Le « cyberpatient » et la relation du patient et de son médecin. Maître P GRAMAGE et le Dr F DUGRAVIER ont échangé sur l’influence et la place que prennent les nouveaux outils numériques dans la relation patient / Médecin. Si tous reconnaissent et apprécient ces nouveaux outils, la question de la déshumanisation par le numérique est posée et inquiète. L’accès au numérique pour les populations du grand âge reste problématique et la relation humaines avec le patient reste la véritable valeur ajoutée.

Table ronde n° 6 : La gestion des plaintes. Maître JP PIGEANNE, le Docteur F. BROUCAS et le Professeur DALLAY (Conseil de l’ordre des médecins). Pour eux les plaintes de patients peuvent se classer en 4 groupes :

  1. La recherche de vérité (souvent résolue par l’expertise).
  2. La recherche de dignité
  3. La recherche d’indemnité
  4. Une recherche de déculpabilisation (le patient est responsable de son état mais cherche à en faire peser la cause par une autre personne).

En 2017, le conseil de l’ordre de Bordeaux a reçu 117 plaintes (1 à 2 par semaine), 70% des plaintes ont été conciliées. Comme il a été indiqué précédemment ces recours sont en constante évolution. Les plaintes portent en général sur les thèmes suivants :

  • Défauts de prise en charge
  • Comportement du professionnel de santé
  • Des certificats tendancieux
  • Des manquements à la déontologie, à la confraternité.

_____________

La journée fut conclue par l’exposé de  M. Patrick RODEL (philosophe) sur le thème du « difficile équilibre entre les droits fondamentaux de la liberté d’expression et la sécurité des droits de la personne ».

Compte rendu rédigé par Michel DURIEUX (webmestre AMATHSO)
mis en ligne le 15/11/2018