Coronavirus : l'hémoglobine de « ver marin » pourrait sauver des vies

Coronavirus : l’hémoglobine de « ver marin » pourrait sauver des vies

Le 10 février, nous avions publié un article sur notre site Internet au sujet de la nouvelle molécule l’ HEMO2life issue d’un ver marin et capable d’améliorer considérablement la conservation des greffons en raison de sa capacité à lier 40 fois plus d’oxygène que l’hémoglobine humaine. (revoir l’article).

Le 3 avril au soir, le Comité de Protection des Personnes vient de donner son autorisation pour expérimenter cette molécule et a validé un protocole d’essai d’Hemo2life dans la prise en charge des patients souffrant du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA). Ce SDRA étant responsable des décès des patients infectés par le Covid-19.

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de Santé a beaucoup participé à la rédaction de protocoles et avait déjà donné son feu vert. C’est l’avis du CPP qui prime.

En peu de temps, et cela est exceptionnel, ces 2 instances ont accordé une autorisation. Il est donc maintenant possible de réaliser un essai randomisé à la Pitié Salpêtrière et à l’hôpital Pompidou sur des patients en réanimation.

Espérant que cet essai sera concluant dans le combat contre le coronavirus et permette de sauver des vies.

Pour en savoir plus, consultez les liens suivants :

–   https://www.sciencesetavenir.fr/sante/coronavirus-le-sang-de-ver-marin-pourrait-donner-de-l-air-a-l-hopital-en-pleine-crise-du-covid-19_142891

–   https://sciencepost.fr/covid-19-comment-ce-ver-marin-peut-il-nous-aider-a-sauver-des-vies/

–   https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/finistere/morlaix/coronavirus-agence-nationale-securite-du-medicament-ansm-donne-son-feu-vert-hemoglobine-ver-marin-1808786.html

Sources : Fédération TRANSHEPATE
mis en ligne le 04/04/2020