Enquête : Reste à charge financier en santé

Enquête : Reste à charge financier en santé

France Assos Aquitaine, nous interpelle et nous invite à participer à une enquête sur la question du reste à charge des usagers dans leurs dépenses de santé. Vous trouverez ci-dessous les explications et modalités de participation à cette enquête :

Dans le cadre de la journée annuelle « Assurance maladie » prévue le 25 novembre prochain et organisée par France Assos Santé, la FNATH et l’UNAF, le choix a été fait de travailler et d’agir sur les dépenses de santé qui pèsent sur le reste à charge des ménages et qui sont susceptibles d’échapper aux statistiques utilisées par le ministère de la santé.

La Sécurité sociale finance 78,1 % de la Consommation de Soins et Biens Médicaux, et les organismes complémentaires (mutuelles, sociétés d’assurances et institutions de prévoyance), 13,4 %. La part restant à la charge des ménages « continuerait » de reculer pour s’établir à 7,0 %. Concrètement, en 2018, le reste à charge par habitant est évalué par la DREES à 214 euros.

En réalité, de nombreuses dépenses de santé ne sont pas comptabilisées dans ce calcul qui, par conséquent, minimise le montant réel du reste à charge des ménages.

 Afin de lever le voile sur ces restes à charges « invisibles » qui peuvent pourtant peser lourd sur le portefeuille des ménages, nous lançons une vaste enquête auprès des usagers du système de santé. 

A cette fin, un questionnaire, co-construit avec des membres du groupe de travail « Assurance maladie » de France Assos Santé est en ligne à cette adresse : https://www.mesdata.fr/

A noter qu’il vous faudra vous inscrire sur ce dispositif sécurisé pour répondre au questionnaire. Vous trouverez toutes les informations sur cette plateforme dédiée aux usagers de santé => Téléchargez

Nous vous remercions de bien vouloir y consacrer une partie de votre temps, Les résultats seront présentés lors de notre journée Assurance Maladie du 25 novembre et nous permettront d’enrichir notre plaidoyer sur la question globale des restes à charge.

Source :
Etienne KLEIN
Coordinateur Régional
France Assos Santé Nouvelle-Aquitaine
Mis en ligne le 30 septembre 2019
MD