Epidémie de COVID : Redoublons de précautions et de vigilance…

Epidémie de COVID : Redoublons de précautions et de vigilance…

Dans son communiqué du 10 juillet, l’ARS Nouvelle Aquitaine, nous indique que les indicateurs de présence du virus sont moins favorables, l’ARS Nouvelle-Aquitaine rappelle qu’il ne faut pas baisser la garde face au Covid-19 cet été !

Depuis plusieurs semaines, le Covid-19 circulait à bas bruit dans la région Nouvelle-Aquitaine. Les indicateurs de surveillance suivis quotidiennement au niveau régional étaient relativement stables, présentaient une activité sanitaire faible et aucun cluster n’était identifié dans la région.

Depuis début juillet, des frémissements au niveau des indicateurs sont observés : le nombre de cas testés positif au Covid-19 est passé de 47 (du 24 au 30 juin) à 82 cas (du 1er au 7 juillet), l’activité « consultation Covid19 » de SOS Médecins de 1 à 3% et 7 clusters (non familiaux) ont été identifiés dans plusieurs départements de la Nouvelle-Aquitaine, dont 3 en Gironde. Relâchement des comportements, regroupements entre amis, réunions familiales et festives, augmentation de la population liée aux vacances dans la région sont autant de facteurs de risque de reprise…

Dans ce contexte et à la veille d’un week-end prolongé et de départs en vacances, l’ARS en appelle donc à la prudence de chacun et au maintien strict des gestes barrières afin de contenir le virus durant la période estivale.

Elle rappelle l’importance du respect des gestes barrières durant l’été et les vacances :

Porter le masque dans les lieux publics, transports en commun, commerces, restaurants, festivités, aéroport, gare… et dès que la distanciation sociale n’est pas possible,

  • Se laver les mains régulièrement,
  • Eviter les poignées de mains et embrassades,
  • Respecter une distance d’1 mètre (surtout avec les personnes à risque).

En cas de symptômes (fièvre, toux, nez qui coule, fatigue intense, perte de goût et odorat, difficultés respiratoires, diarrhées) :

  • Rester à domicile, éviter les contacts, appeler son médecin traitant ou un médecin à proximité (coordonnées sur sante.fr) avant de se rendre à son cabinet ;
  • Appeler le SAMU (15) en cas d’aggravation des symptômes avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement ou envoyer un message au numéro d’urgence pour les sourds et malentendants (114). Ne pas se rendre directement aux urgences ou chez le médecin.

Compte-tenu de la période estivale et de l’afflux touristique dans notre région, l’ARS a souhaité renforcer le dispositif du 15 par des médecins régulateurs qui, en lien avec la CPAM, facilitent  l’accès à une consultation ou une téléconsultation médicale.

L’ARS invite également à se faire tester gratuitement dans l’une des opérations de dépistage gratuit organisées dans la région et à télécharger l’application Stop-Covid (anonyme et gratuite).

L’ARS reste donc fortement mobilisé dans sa veille et son action pour casser les chaînes de transmissions (gestion des clusters et opérations de dépistage gratuit).

Pour encourager tous les partenaires (mairies, pharmacies, offices du tourisme, commerces, restaurants, hôtellerie, camping…) à relayer la nécessité de maintenir les gestes barrières en période estivale, l’ARS propose une campagne de communication au ton décalé en téléchargement sur son site. Des informations seront également diffusées dans les aéroports et les gares.

Un seul mot d’ordre : restons collectivement vigilants pour éviter un rebond épidémique cet été et protéger ainsi les plus fragiles.

Retrouvez le communiqué et le point de situation sur le site de l’ARS

Sources : ARS Nouvelle Aquitaine
Mis en ligne le ligne le 15 juillet 2020
MD